10mar. 2019

Grand débat « Niveau de vie et pouvoir d’achat »

Ballan-Miré, samedi 9 mars 2019, 10h-12h
Salle municipale Mermoz, réunion publique - 13 participants

Grand-debat-national_articleimage.jpg
Grand-debat-national_articleimage.jpg, fév. 2019

 

Les thèmes suggérés pour le Grand Débat ne sont pas essentiels pour la société française.

Quid de la pauvreté, des personnes qui dorment dans la rue, des chômeurs et des étudiants qui n??arrivent ni à se loger ni à se nourrir correctement ? Qu'est ce qui est le plus important en France : respecter les équilibres économiques et 3% de déficit budgétaire ou de sortir le maximum de personnes de la pauvreté ? Les Français vivent moins bien aujourd'hui avec un petit salaire qu??il y a 30 ans (loyers élevés, beaucoup de dépenses contraintes).

Les primes qui ont été données en début d'année 2019 ne sont pas prises en compte dans le calcul des retraites : les petits salaires qui en ont bénéficié deviendront des « petits retraités ».

  • Proposition :: Harmoniser les niveaux de vie dans l??Union Européenne.
  • Proposition :: S'assurer que la prime de rentrée scolaire aille bien à la scolarité des enfants ; par exemple versement aux établissements scolaires qui fourniraient gratuitement les fournitures ou versement direct à la cantine.

Vie politique

La moralité et l'honnêteté de certaines personnalités politiques interpellent. Certains sont condamnés puis continuent à faire une carrière politique, voire à être nommés à de hautes
fonctions d'Etat. Cela s'apparente à un manque de respect des hommes politiques vis-à-vis des citoyens. Les politiciens sont-ils traités par la justice comme les autres citoyens ? Y a-t-il égalité de droits et de devoirs ? Les citoyens sont en demande de transparence et d'éthique.

  • Proposition : Renforcer la loi sur le cumul des mandats, en limitant le nombre de leur renouvellement.
  • Proposition : Exiger la transparence des patrimoines des élus en début et fin de mandat
  • Proposition : Mettre de l??ordre dans les privilèges accordés aux sénateurs et aux anciens Présidents de la République : bureaux, gardes du corps, retraites, etc... c'est une question de principe, d'équité.

Justice fiscale et sociale

Les patrons de grandes entreprises gagnent des sommes énormes par rapport à ceux qui gagnent le SMIC : le décalage est trop important, il génère un sentiment d'injustice sociale et peut conduire à une société de plus en plus violente.

  • Proposition : réduire les écarts de l'échelle des salaires dans les entreprises.

Ce sentiment d'injustice sociale et fiscale est accentué par un déficit de transparence : où va notre argent, à quoi sert-il ?

En utilisant toutes sortes de dispositifs, dont les paradis fiscaux, les entreprises font en sorte que la totalité de leurs bénéfices ne soient pas déclarés et taxés en France : c??est une spoliation de la richesse nationale.

  • Proposition : renforcer la lutte contre l'évasion fiscale.

Il n'y a pas de partage des richesses, elles sont accaparées par une minorité.

Travail et entreprises

L'ascenseur social ne fonctionne plus. On voit des « bac+5 » caissiers de supermarchés. Le travail n'est pas un "coût" : c'est ce qui produit de la richesse.

  • Proposition : Favoriser l'intéressement et l??actionnariat des salariés dans leurs entreprises.
  • Proposition : Favoriser le développement de modèles alternatifs d'entreprises :coopératives, économie sociale et solidaire« qui créeraient aussi de l??emploi et donc du partage de richesse.
  • Proposition : ne plus parler de « charges » sur les salaires mais de « contribution »,pour mettre en évidence la valeur ajoutée du travail et du travailleur.

L'ouverture des magasins le dimanche s'inscrit-elle dans le modèle de société que nous souhaitons : cela nuit à la vie familiale et ne fait qu'enrichir les actionnaires.

Les entreprises demandent de plus en plus de mobilité à leurs salariés, ce qui peut créer du chômage pour les conjoints.

La défiscalisation des heures supplémentaires pénalise la création d'emplois, alors que le travail devrait être partagé, au profit de tous.

  • Proposition : Supprimer les heures supplémentaires.

Les compétences sont plus importantes que les diplômes. Le Compte Personnel de Formation ne permet pas d'évoluer tout au long de sa vie.

Le travail manuel, que l'on devrait plutôt qualifier de "travail artisanal" est dévalorisé et sous-rémunéré. Certains savoir-faire ont complètement disparu et les entreprises n'arrivent
plus à recruter du personnel qualifié.

  • Proposition : Encourager l'apprentissage

Le même constat peut être dressé pour les métiers de services à la personne. Or il y a de plus en plus de besoins dans ce secteur et de moins en moins de jeunes qui s'engagent dans ces filières.

  • Proposition : Revaloriser et mieux payer les métiers des services à la personne et ceux de l'artisanat.

Logement

Il est très difficile, voire impossible pour les personnes disposant de petits revenus ou travaillant en CDD de devenir propriétaire de leur logement. Dans le même temps, des
personnes aux revenus confortables occupent des logements HLM : où est la justice sociale ?

  • Proposition : Donner immédiatement un logement aux personnes sans abri.
  • Proposition : Lutter contre les marchands de sommeil, notamment en développant les contrôles.

Santé

Où en est-on sur le droit de mourir dans la dignité ?

Le système de santé se dégrade : hôpitaux, urgences, déserts médicaux, déremboursement de certains médicaments, remise en cause de l??homéopathie, difficultés d'accês à certaines innovations thérapeutiques, médecine de riche et médecine de pauvre... La fin du numerus clausus et la création de maisons médicales sont des solutions intéressantes.

Ecologie

L'environnement doit devenir le prisme de lecture de toutes les actions économiques et politiques. Cela doit être la priorité n°1, puis le social. Tous les autres sujets ne doivent faire
que converger les ces 2 priorités. Les citoyens doivent prendre conscience de la priorité environnementale. Tout le système économique et social va être bouleversé, de fait, mais politiques et citoyens ne changent pas fondamentalement de modèles et de comportements. Il y a aussi une éducation à l??environnement à faire.

  • Proposition : Inciter les agriculteurs à changer de méthode (limiter les intrants, préférer le labour de surface, limiter la taille des parcelles cultivables, stopper les  élevages en batterie).

Divers

Emploi et éducation sont les clés de tout.

Les dépenses d??armement sont três importantes et posent des questions morales et environnementales, mais c'est aussi une activité qui pèse lourd dans le commerce extérieur de la France. Un pays ne se gère pas comme une entreprise.

  • Proposition : favoriser la mixité des générations et le brassage social

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.vabm.fr/blog/index.php?trackback/24