22nov. 2017

La bataille des vice-présidents

Incroyable, mais vrai .... !

Les vingt-deux maires de la Métropole se sont réunis en « bureau » le 20 novembre 2017 pour accepter ou pas d’augmenter leur nombre de vice-présidences (dix actuelles).... !! ... loin très loin des préoccupations des administrés de nos communes, s'assimilant à un pugilat ou à un jeu de gosses. Bien triste image de nos édiles.

Propos rapportés par la Nouvelle République : "Tours Métropole peut avoir quinze vice-présidences, et Tours en demande deux, pour le maire et pour l’adjoint Thibault Coulon. Mais voilà, « la règle veut que seuls des maires peuvent être vice-présidents. Si on ouvre la boîte de Pandore, on ne répond plus de rien », s’agacent plusieurs d’entre eux, dont les maires de La Riche, Chambray, Ballan-Miré. Leur collègue de Fondettes veut bien d’un ou deux nouveaux vice-présidents, mais qu’ils soient des maires ruraux, au titre de l’équilibre urbains-ruraux. Le compromis pourrait être que Thibault Coulon accède à une vice-présidence, « mais pas question de lui donner la première », insistent nombre de maires.

La première vice-présidence revient de droit, selon eux, au maire de Tours, Christophe Bouchet, même si ce dernier, pour se faire élire, avait promis la place d’honneur à son adjoint à l’économie. Thibault Coulon risque d’être le dindon de la farce dans l’affaire, sans y perdre toutes ses plumes malgré tout".

La diminution des dépenses ne semblent pas vraiment les concerner, le mille feuilles administratif prend de la hauteur !

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.vabm.fr/blog/index.php?trackback/4