14fév. 2019

Transition écologique

Relevé de propositions

 

Lire la suite...

05fév. 2019

L’opposition municipale se saisit du Grand Débat

Grand-debat-national_articleimage.jpg
Grand-debat-national_articleimage.jpg, fév. 2019

 

Lire la suite...

05fév. 2019

Le Grand Débat National

 

Grand-debat-national_articleimage.jpg

677 891 contributions sont réparties sur les 4 grandes thématiques dont la fiscalité et les dépenses publiques.

 

 

Lire la suite...

19oct. 2018

Démission de Monsieur Olivier de La Ferté

Bonjour,

Lors du dernier conseil municipal du 18 octobre 2018, monsieur Olivier de La Ferté a présenté sa démission au Maire, ci-dessous la lettre qu'il a rédigée pour en détailler les raisons :

Lire la suite...

19oct. 2018

Dotation subvention à l'UCIA de BALLAN-MIRÉ

Consiel Municipal du 18 octobre 2018, subvention à l’union commerciale de Ballan

Lire la suite...

09sept. 2018

VABM au Forum des Associations

Temps fort de la vie ballanaise ce samedi 08 septembre 2018, le forum des associations a de nouveau mis en valeur le dynamisme et l'importance de la vie associative sur notre commune.

 

Rencontres de participants passionnés et passionnants, entre patrimoine, sport, vie culturelle, ... Impossible de citer chacun dans ce patchwork proposé aux ballanais qui peuvent vraiment y trouver des propositions qui rejoignent leurs gouts et leurs attentes ! Mais surtout aussi leur permettre des rencontres et des échanges, entre les personnes "réelles", ce que notre société des réseaux numériques et des médias a malheureusement profondément bouleversé.

 

Le forum lui-même, dans une ambiance amicale, festive, incite à flâner au gré des affiches exposées et à découvrir des activités nouvell es ou méconnues. Juan et Didier n'ont d'ailleurs pas réussi a faire le tour complet des stands en deux heures de présence l'après midi ! Heureusement on a pu trois minutes avant la fin du forum arriver au stand de l'incontournable buvette !!! Désolé pour les dernieres associations que nous n'avons pas pu rencontrer ...

 

Bien au delà de questions politiciennes stériles, nous avons aussi entendu les inquiétudes et les difficultés rencontrées par tous ces bénévoles, renouvellement, lieux d'activité, fonctionnement associatif, finances évidemment aussi, communication, ... Toutes ces expressions spontanées nous apportent des pistes de réflexion pour l'avenir : sans les associations, sans toutes ces personnes généreusement impliquées, quel visage prendrait notre commune ? Elles sont un rempart essentiel contre l'individualisme et la "cité dortoir", toutes choses contre lesquels nous devons lutter avec conviction, et apporter les moyens nécessaires pour que perdure cette diversité de propositions.

07avr. 2018

VABM vote contre le budget de la majorité

Pour la première fois depuis 2014, nous avons décidé de voter contre le budget proposé par la majorité.

En voici les raisons :

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux de la majorité

Le groupe « Vivre à Ballan Miré » a voté le budget que vous avez proposé chaque année depuis le début de votre mandat. En effet vos choix répondaient à nos principales préoccupations :

- diminuer la dette de la commune

- agir pour améliorer la voirie de façon déterminée et substantielle

- maintenir la masse salariale à un niveau raisonnable.

Pour ce qui concerne ce dernier point, nous actons que l’augmentation constatée correspond à des obligations qui ne dépendent pas de vos choix. Néanmoins le transfert de compétences vers la métropole devrait permettre que des personnels ne soient plus à la charge de la commune … à quand la diminution des charges de personnel ?

Pour ce qui concerne la voirie, le transfert vers la métropole dans ce domaine rend l’analyse à notre point de vue nettement plus difficile.

De fait depuis 2014 les dépenses de voiries ont été importantes. Même si pour une part, à notre avis bien trop grande, elles ont été consacrées à une opération que vous avez vous-même caractérisée par le terme « de prestige », l’aménagement de la place du 11 novembre. Les ballanais ne peuvent que constater que le résultat est assez critiquable, surtout en rapport avec le cout pour la commune. Néanmoins tous les autres travaux, qui auraient sans doute pu être mieux répartis dans le temps et dans l’espace pour limiter les conséquences pour les usagers, sont globalement utiles et satisfaisants.

Par contre dans ce budget que vous nous présentez, la part voirie apparait très réduite, 128000 euros, mais l’attribution de compensation à la métropole pour 420500 ne dit pas grand-chose des réalités d’actions prévues en dehors de la rue du point du jour et de la chataigneraie. Or c’est un point fort de préoccupation des ballanais, et de fait au service de tous.

Pour ce qui concerne le remboursement de la dette, vous freinez considérablement l’effort de diminution alors que son encourt par habitant demeure encore très supérieur à la moyenne nationale pour une même strate de commune (1284 au lieu de 900).

Page 34 un emprunt de 812000 euros, et en remboursement page 36 de 912000 euros …  Si encore cela correspondait à une priorité d’investissement au service de tous les ballanais … mais justement, que ce soient le choix du terrain synthétique ou, pour une moindre mesure, l’acquisition d’actions dans le golf, nous n’y voyons certainement pas un intérêt collectif à la hauteur.

Si on retire les subventions liées au terrain synthétique, force est de constater une importante diminution des investissements.

En outre nous estimons que la construction d’une salle de raquettes, déjà dans les projets du mandat précédent et largement soutenu par les associations concernées et donc par tous les usagers potentiels, aurait du être une priorité, d’autant plus que son cout pour la commune est bien moindre que le projet du terrain synthétique. (à l’époque, le choix de l’espace culturel avait paru à juste titre prioritaire dans la demande d’intérêt communautaire)

Pour ce qui concerne le terrain de golf, nous sommes totalement opposés à un tel choix, et votre argumentaire au sujet d’une protection de ce patrimoine ballanais ne tient pas puisque ce terrain est déjà totalement protégé par le PLU

Nous notons aussi que la diminution du budget du CCAS, justifiée par la non dépense de la totalité des budgets précédents, ne peut occulter que devant les nombreuses difficultés rencontrées par certains citoyens dans les domaines de compétences du CCAS devraient être pris en compte et donner lieu à des projets qui sauraient alors avec pertinence utiliser le budget et même justifier son augmentation dans une période particulièrement difficile.

Une autre remarque, évidemment moindre mais non moins importante à nos yeux, depuis l’année dernière la commune n’a accueilli ni apprenti ni service civique. Dans l’effort collectif qui doit être fait pour la formation des jeunes et leur insertion professionnelle, nous regrettons que la commune de Ballan-Miré ne soit particulièrement pas un modèle.

En conclusion nous ne pouvons que constater que le budget des dépenses d’équipement réellement au service des ballanais est en baisse de 639000 euros du fait de ce choix fort critiquable d’une pelouse synthétique et pour toutes les raisons que je viens d’évoquer nous voterons contre votre budget primitif 2018.

19mar. 2018

Dernier conseil municipal ... notre opinion sur les orientations budgetaires

NOTRE OPINION SUR LE RAPPORT ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2018 

La capacité de désendettement passe de 9,14 à 10,02 entre 2015 et 2018 il y a donc une stabilité de la dette par habitant mais à notre grand regret l’effort de désendettement que nous avions apprécié depuis votre arrivée aux affaires est diminué de moitié. La dette par habitant reste élevée même si l’on tient compte de la baisse du nombre d’habitants

"une dette importante, à un niveau élevé qui impose une vigilance importante …" est-il affirmé par l'équipe municipale majoritaire ! ALORS ? Pourquoi 100000 euros seulement surtout lorsque vous évoquez pour argumenter ce choix des projets d’investissement qu’il faudra réaliser dans l’avenir … du style terrain synthétique de foot ?

Des dépenses de fonctionnement dont l’augmentation (1,46%) reste raisonnable (déduit l’impact du transfert à Tours metropole) ce qui signifie un effort d’économie. lLimpact métropole : intérêt évident des mutualisations, mais ce n’est pas sur ce point que nous avions dès le début exprimé notre opposition mais bien sur le fonctionnement politique et l’abandon de très nombreuses prérogatives du fait de ce changement

Sans remettre en cause évidemment l’intérêt et le dynamisme des services proposés par la parenthèse, le surcout de fonctionnement de 60000 euros n’est pas négligeable … soit il s’agit d’un choix à assumer, soit il faut étudier l’ensemble des dépenses afin de réduire l’impact sur le budget de la commune même si le principe de fêter le bicentenaire nous parait judicieux, le cout annoncé de 50000 euros est élevé : différence entre  « événement à marquer » et « événement publicitaire » …

Subvention associations : nous notons que l’effort est maintenu, sauf que pour mémoire l’équipe précédente fléchait déjà au moins la même somme pour les associations. Par contre nous continuons à interroger l’usage qui en est fait, exclusivement sous forme de subventions, alors qu’une politique associative devrait aussi favoriser de la formation, de l’aide au développement et de l’accompagnement des bénévoles.


Indemnité des élus en augmentation … alors que de nombreuses compétences ont été transférées à la métropole ... quand la mutualisation va réellement engendrer des économies d'échelle sérieuses pour le contribuable ?


Une CAF nette en baisse de 10% …

En résumé :
Des OB qui prouvent une diminution importante de la volonté politique d’aller vers un désendettement affirmé et pourtant nécessaire.

L'investissement dans le terrain synthétique de foot pour lequel nous avons déjà exprimé notre désaccord total. (du fait également du problème sanitaire déjà signalé) ne doit pas être une priorité. Nous rappelons que la salle de raquettes, déjà fléchée par l'ancienne équipe qui avait plutôt fait le choix de l'espace culturel, devrait être en premier.

Ces deux points, outre les autres remarques et le flou d’un certain nombre de chiffres sujets à révision, nous amènent à réserver notre avis pour le futur budget primitif.

04mar. 2018

VABM assure une permanence

Notre équipe a déjà défini une quinzaine de sujets sur lesquels nous souhaitons solliciter l’avis des Ballanais. Notre commune accueille de multiples compétences, il s’agit pour nous de leur permettre d’exprimer leurs idées et de réfléchir à la façon de les mettre en œuvre.

Les permanences du troisième samedi de chaque mois de 10h à 12h veulent permettre de commencer ces échanges mais aussi d’écouter les difficultés et les espérances de chacun. Nos deux élus pourront les porter au conseil municipal.

Dès ce samedi 17 mars nous comptons sur vous !

22janv. 2018

Placer l'intérêt de Ballan Miré avant toute ambition personnelle !

Moraliser la vie politique, veiller à l'exemplarité de nos élus ! Ouvrir le jeu démocratique, mieux représenter notre diversité ! Inciter à plus d'équité, de solidarité et de justice ! agir avec humanisme et porter une attention particulière aux exclus, en veillant scrupuleusement à créer un équilibre des droits et des devoirs, en développant le sens des responsabilités, individuelles autant que collectives ! Promouvoir l'esprit d'entreprendre et l'essor de nos territoires, tout en respectant la planète!

Assurer un développement harmonieux et durable ...pour de vrai ! Ils nous reste beaucoup à faire pour notre territoire, pour chacun des citoyens qui le compose, pour nos enfants.Tentons de leur offrir les clés d'un pouvoir capable de réconcilier prospérité et solidarité !

Pour mieux identifier le rôle qui doit être le nôtre, nous VABM avons engagé des réflexions visant à adapter nos objectifs en conséquence.

21janv. 2018

Dimanche 21 janvier : VABM se retrouve pour un temps d'échange

Convivial bien sur, pour se souhaiter une bonne année, mais aussi pour présenter le projets d'actions pour cette année ... un site dynamique, un blog, un forum, et des sujets importants sur lesquels nous voulons construire une réflexion d'avenir !

27nov. 2017

Comment les communes séduisent-elles les entreprises ?

Comment attirer des entreprises et surtout comment les faire rester ? Comment répondre au besoin des indépendants en recherche de structure d'accueil ?

il n'en demeure pas moins que c'est un enjeu capital pour tous les maires : faire venir et surtout faire rester les entreprises sur leur commune.

Pourtant, depuis la loi de 2004, la plupart des communes délèguent la création et la gestion des zones d'activité aux communauté de communes. Les mairies n'ont souvent pas les moyens financiers de créer et d'aménager ces zones : face aux communautés d'agglomérations, elles ne feraient pas le poids. 

Ce sont donc les communautés de communes qui prennent le relais sur ces dossiers.

Pour autant, la commune ne doit pas perdre ses prérogatives et rester souveraine pour ses choix et la gestion de ses priorités budgétaires.

26nov. 2017

Une publicité cartonnée ... aux frais des Ballanais ?

Tous nos concitoyens ont reçu dans leur boite aux lettres un dépliant cartonné bleu intitulé "PROJET MUNICIPAL 2014-2020 : Où en sommes nous ?"

Question : qui a payé les frais d'info-graphie, d'impression et de distribution ?

Réponse : certainement les Ballanais puisque la première et la dernière page portent le logo de la mairie.

Le contenu est une collection d'affiches publicitaires, cartonnées, sur l'action du maire qui est le seul à y apparaître, en photo et à s'y exprimer. C'est un monologue qui s'inscrit bien dans le déni de démocratie qui caractérise notre élu. (d'ailleurs dans la liste des chapitres, le mot "démocratie" n'apparait même pas !)

Question information des ballanais, il y a pourtant déjà le journal municipal qui permet très largement l'expression de la majorité et au moins, limité à 1500 caractères pour chacun, l'expression de la diversité de vos élus grâce aux trois groupes existants au conseil municipal. 

Cette brochure, onéreuse, reflète le manque total de considération pour les questions - auxquelles il ne répond quasiment plus - et les suggestions - totalement ignorées ou rejetées sans explications - que nous exprimons.

Refus du dialogue, mépris de tout ce qui ressemble à une critique, au point d'éjecter deux de ses adjoints ... cette brochure est donc "fidèle" à son auteur.

Pour notre part, nous n'avons aucun autre budget que notre propre porte monnaie et nos pieds et nos vélos pour distribuer nos informations ...

Les citoyens jugeront !

25nov. 2017

Village de Noël

Le Village de Noël à BALLAN-MIRE ouvre ses portes ce week-end et se situe cette année dans le centre ville. Cette animation est le moment privilégié pour une rencontre entre BALLANAIS dans un climat de convivialité et de traditions en soutien de l'activité économique locale.

Les festivités rapportées par la Nouvelle République : Village de Noël ce week-end.

24nov. 2017

Un diagnostic social de territoire ?

Incroyable, mais vrai !

Cela fait plusieurs fois que nous demandons que le CCAS puisse prendre un temps de réflexion autour du diagnostic social ... Mais à ce jour, la vice présidente, en impliquant le maire dans son argumentation, explique que "Le Maire souhaite que les services et les différentes commissions fassent ce travail et pas le CCAS qui n'a pas compétences sur tout" !!!

Voici le message adressé ce jour par VABM, il est quand même inconcevable que les membres du CCAS n'aient pas "l'autorisation" de réfléchir ensemble autour d'un document public présenté en grande pompe par les maires à la parenthèse ...

Monsieur Le Maire

Madame la Vice Présidente du CCAS
Monsieur CABANNE, adjoint chargé des associations sportives
copie à Monsieur DUTAY, DGS de la commune et Madame LECARPENTIER, 
 
Lors de la dernière réunion du CCAS, il a été demandé par des membres de la commission, et à ma demande aussi même si j'étais absent, que nous puissions étudier l'audit social qui a été réalisé afin de voir si le CCAS, dont les compétences sont très larges, (cf document qui présente ces compétences et que j'avais donné à chacun il y a plusieurs mois) pouvait envisager des actions afin de répondre à d'autres besoins signalés par l'audit de nos concitoyens dans le domaine social.
 
La réponse de la vice présidente, qui m'a été rapportée par un participant, ne me satisfait évidemment pas du tout :
La réponse de Me Anton est que M. Le Maire souhaite que les services et les différentes commissions fassent ce travail et pas le CCAS qui n'a pas compétences sur tout
 
Je rappelle que les membres du CCAS n’obéissent ni aux ordres du président, le maire donc, ni à ceux de la vice présidente, et que la demande d'une majorité de l'ensemble des membres pour qu'une réflexion soit menée sur cet audit doit obligatoirement être entendue et programmée.
J'espère qu'il s'agit d'un simple malentendu et que la chose sera corrigée rapidement. Si nécessaire j'interpellerai Monsieur le Maire lors des questions diverses de fin de conseil municipal à ce sujet.
 
En tout cas VABM a travaillé le document et a des propositions à faire pour répondre aux manques repérés par les experts. 
 
Vous pouvez compter sur nous !

24nov. 2017

Faire de la politique locale autrement

La liste de VABM conçoit une autre vision de faire de la politique, les ballanaises et ballanais sont au coeur de notre réflexion pour le vivre ensemble.  

22nov. 2017

La bataille des vice-présidents

Incroyable, mais vrai .... !

Les vingt-deux maires de la Métropole se sont réunis en « bureau » le 20 novembre 2017 pour accepter ou pas d’augmenter leur nombre de vice-présidences (dix actuelles).... !! ... loin très loin des préoccupations des administrés de nos communes, s'assimilant à un pugilat ou à un jeu de gosses. Bien triste image de nos édiles.

Propos rapportés par la Nouvelle République : "Tours Métropole peut avoir quinze vice-présidences, et Tours en demande deux, pour le maire et pour l’adjoint Thibault Coulon. Mais voilà, « la règle veut que seuls des maires peuvent être vice-présidents. Si on ouvre la boîte de Pandore, on ne répond plus de rien », s’agacent plusieurs d’entre eux, dont les maires de La Riche, Chambray, Ballan-Miré. Leur collègue de Fondettes veut bien d’un ou deux nouveaux vice-présidents, mais qu’ils soient des maires ruraux, au titre de l’équilibre urbains-ruraux. Le compromis pourrait être que Thibault Coulon accède à une vice-présidence, « mais pas question de lui donner la première », insistent nombre de maires.

La première vice-présidence revient de droit, selon eux, au maire de Tours, Christophe Bouchet, même si ce dernier, pour se faire élire, avait promis la place d’honneur à son adjoint à l’économie. Thibault Coulon risque d’être le dindon de la farce dans l’affaire, sans y perdre toutes ses plumes malgré tout".

La diminution des dépenses ne semblent pas vraiment les concerner, le mille feuilles administratif prend de la hauteur !

22nov. 2017

Comité du Sigec

Le comité syndical du SIGEC se tiendra ce jeudi 23 novembre à 18 h 30 en mairie.

Les représentants des cinq communes, qui composaient l’ex-Confluence, seront donc présents.

Six délibérations sont à l’ordre du jour, dont le débat d’orientations budgétaires. On votera également une admission en non-valeur, suivie d’une subvention au Comité des œuvres sociales (CLIC) de la commune de Ballan-Miré pour son adhésion au CNAS (organisme national d’action sociale). Deux subventions seront demandées à propos des Musicales en Confluence 2017, la première auprès de la Région Centre-Val de Loire, la seconde auprès du conseil départemental.

La délégation au président sera suivie des questions diverses.

Il est rappelé que cette réunion est ouverte à tous. Renseignements au 02.47.80.10.00.

page 2 de 2 -